Actualité de Natacha Frenkel Eurl Art's du Feu
 
 

:

 
 

Le métier de conservatuer-restaurateur du patrimoine


Le conservateur-restaurateur intervient sur des objets afin de les entretenir, de limiter et de ralentir leur processus de degradation et afin de rendre l’objet lisible aussi bien au niveau historique qu’esthétique. 

Celui-ci intervient sur les objets en respectant les règles de bases de la déontologie : réversibilité des traitements, stabilité des matériaux employés et lisibilitéde la restauration.

  

Le métier de conservateur-restaurateur dans le domaine des objets d’art et d’archéologie s’organise en plusieurs pôles d’action : 

         - L’étude technique, l’assistance à l’inventaire, la prévention lors des manipulations ou des transports.

         - L’examen de l’objet détermine la structure et les composants de l’objet, il localise l’étendue des altérations et permet de rédiger un constat d’état.

         - La conservation préventive consiste à agir indirectement sur le bien culturel, afin d’en retarder ou d’en prévenir les risques d’altération, en créant les conditions de conservation stables et compatibles avec son usage et sa présentation.

         - La conservation curative est l’action entreprise pour retarder ou prévenir la détérioration ou les dommages que les biens culturels sont susceptibles de subir. Elle permet la conception et la mise en œuvre, à titre individuel ou collectif, les traitements ponctuels et réccurents nécessaires à une conservation stable sur le long terme des biens culturels. Des traitements curatifs contre les agents de destruction (insectes, micro-organismes…) peuvent être mis en œuvre. La conservation peut définir des protocoles de dépoussiérage allant jusqu’à la réalisation, de même que pour les mesures de stabilisation comme la consolidation ou le refixage de tout ou d’une partie d’un bien culturel.

         - La restauration consiste à intervenir directement sur des biens culturels endommagés ou détériorés dans le but d’en faciliter la lecture, tout en respectant autant que possible leur intégrité esthétique, historique et physique. Les principales opérations sont la consolidation, le nettoyage, le démontage des restaurations anciennes, le comblement des lacunes et la réintégration colorée. Plusieurs degrés d’intervention peuvent être mis en place suivant l’objet et son usage.

         - La documentation, l’ensemble des traitements effectués sur l’oeuvre (produits employés, photographies, analyses scientifiques…) ainsi que les conditions de conservation et de manipulation sont consignés dans le rapport de conservation-restauration.

Le restaurateur travaille ainsi soit dans le local où sont conservés les objets (musée, réserves, dépôt archéologique…) soit dans son atelier.

 
 
Natacha Frenkel Eurl Art's du Feu,3 rue nationale 56250 Elven, tel:02 97 53 35 28, Restauratrice du patrimoine spécialisée dans les objets d'art et d'archéologie. Martériaux céramique (porcelaine, faïence, grès, terre cuite...), verre (cristal, miroir, pâte de verre...) et émaux sur cuivre. Diplômée de l'INP-IFROA., Modeleur-Mouleur Restaurateur de faîence
 
 

Pour accéder au site internet de l'artisan d'art : http://artsdufeu.france-artisanat.fr

 
Plus d'information sur http://www.france-artisanat.fr

 
Pour se connecter à son compte: Se connecter