description M85 ? HOMICIDE A KNOSSOS - 2008. Acrylique sur toile 125 X 190 cm MINOEN / Quelques mots à propos de Minoen : ce terme a été inventé par Sir Arthur J. EVANS, le découvreur d?une civilisation disparue ayant habité l?île de Crète dès les premiers jours ? Alors qu?il était à la recherche de l?origine de l?écriture grecque, et ce, à partir de tablettes mycéniennes. En 1900, Il se rend en Crète et commence les fouilles sur le site de Knossos, dont il achète bientôt les lieux, il y restera 24 ans en y consacrant toute sa fortune. Dès le début des fouilles, il met à jour la salle du trône d?un des palais de Knossos, ainsi que des centaines de tablettes en linéaire B, puis en linéaire A. Six ans après, la majeure partie du Palais est exhumée. Il se rend compte alors qu?il vient de découvrir une civilisation disparue depuis 2000 ans, qu?il baptise « minoenne » d?après le roi Minos, un roi légendaire qui aurait régné sur l?île?Ile plus que légendaire, puisqu?elle serait le berceau des Dieux grecs, lieu du Labyrinthe et du Minotaure retenu en son centre ! Thésée, Ariane, Dédale et Icare ne sont pas loin ?Quand à la civilisation minoenne, elle s?est développée en Crète de 2700 à 1200 avant J.C. L?absence de déchiffrement de l?écriture minoenne, le linéaire A, limite notre connaissance de cette civilisation qui a été brillante par son art ! En 1400 avant J.C., Knossos est entièrement détruit soit par un tremblement de terre, soit par une invasion extérieure généralisée, celle des Achéens. Il semble communément admis aujourd?hui que les femmes minoennes aient joué un rôle prépondérant dans la vie des cités. C?est cette suprématie que j?ai voulu exprimer dans ce tableau et quelques autres?.Bien entendu, tous les éléments compris dans ce tableau et ceux de la série « Minoen », sont issus de cachets-sceaux originaux, (dont certains ont plus de 4500 ans) et ce, dans une libre interprétation de votre artiste ! Le Monogramme de Philhelm se trouve entre les jambes de la minoenne. Linéaire A : Au début de leur civilisation, les crétois utilisaient une forme hiéroglyphique d?écriture, puis la firent évoluer en pictographique qui donna naissance au Linéaire A, alphabet syllabique de 70 signes et environ 164 idéogrammes, qui restent indéchiffrables à ce jour par le fait que la langue qui l?utilisait reste inconnue. Par contre, nous connaissons phonétiquement les lettres les plus courantes, ce qui a permis l?inscription de Philhelm en Linéaire A dans un cartouche rouge : lecture de bas en haut, la première lettre P s?écrit avec des cornes de taureau encore reconnaissables ! Linéaire B : Une évolution de la précédente, due aux envahisseurs mycéniens, qui existe sous deux formes : syllabaire et logographique, elle comporte 87 syllabogrammes et une centaine d?idéogrammes, elle a été déchiffrée en 1952 par Michael Ventris. Elle est considérée comme l?aïeul du grec actuel. Berceau des Dieux : C?est en Crète que Gaïa donna le jour à son fils Zeus qu?elle cacha sur l?île, de peur que Cronos, son mari ne le dévore, comme il avait déjà mangé tous ses enfants, craignant qu?un de ceux-ci ne le tue un jour pour prendre sa place ! Plus tard, Zeus changé en taureau, emmènera la belle Europe et de leur amour naîtra Minos, futur roi de l?île.
 
 
GALERIE-ATELIER PHILHELM,92 Rue Mélanie 67000 Strasbourg, tel:03 88 31 10 10, Artiste peintre et sculpteur, Sculpteur sur bois Artiste peintre
 
 

Pour accéder au site internet de l'artisan d'art : http://philhelm.france-artisanat.fr

 
Plus d'information sur https://www.france-artisanat.fr

 
Pour se connecter à son compte: Se connecter