GUAYAPI, Sourceurs de Matières Premières nobles d'Amazonie et du Sri Lanka

 
Logo de GUAYAPI GUAYAPI GUAYAPI TROPICAL

Depuis 26 ans, Guayapi pour vocation la reconnaissance, la valorisation et la distribution des plantes issues des Terres d’Origine, de cueillette sauvage en provenance de l’Amazonie et du Sri Lanka sous forme de super-aliments, produits alimentaires et cosm’ethics naturels.

En tant qu’acteur dynamique pour la protection de l’environnement et la restauration de la biodiversité sur la base de critères sociaux élevés, Guayapi est membre administrateur de la PFCE (Plate-Forme pour le Commerce Equitable), membre administrateur de Cosmebio et responsable de la commission d’éthique de l’association.

Guayapi est membre administrateur d’IFOAM France (International Federation of Organic Agriculture Movements) et est un acteur dynamique de la restauration de la biodiversité. L'éthique et les critères environnementaux élevés s'expriment également par notre choix de l'organisme certificateur FGP (Forest Garden Products - protection ou restauration, si dégradée, de la biodiversité et respect des populations locales) et par notre appartenance à l'IAFN (international analog forestry Network), réseau International des Forêts Analogues aux écosystèmes dégradés.

 

Par ailleurs, Claudie Ravel, en tant que membre de Slow Food, permet à Guayapi d’être actif au sein de cette association qui porte, notamment, la Sentinelle Warana (Produit exemplaire « bon, propre et juste ») et la Sève de Kitul, élue Arche du Gout. De plus, la filière Warana a fait l’objet d’une étude d’impact qui permet de mettre en valeur l’exemplarité de partenariat de cette filière et les critères élevés au-delà du bio de la certification FGP.

 

Fondée par Claudie Ravel, la société est née de rencontres et de passions. En présentant sur le marché européen dès 1990 le Warana (Guarana des terres d’origine), la société a progressivement élargi sa gamme de matières premières nobles et inédites. Très sensible aux enjeux environnementaux et aux valeurs sociales, Claudie Ravel a noué un partenariat avec une tribu située au cœur de l’Amazonie. La société entretient des liens privilégiés avec celle-ci, allant bien au-delà d’une simple relation commerciale. L’Amazonie offre des milliers d’espèces végétales que les Indiens utilisent traditionnellement et quotidiennement pour  soulager leurs maux. Leur savoir est inépuisable, encore faut-il préserver la forêt des intérêts économiques des multinationales. A son échelle, Claudie Ravel soutient la tribu des Sateré Mawé (près de 15 000 Indiens aujourd’hui alors qu’ils n’étaient plus que 6000 au début du projet) dans leur combat quotidien afin de préserver leur identité, leur culture, leur territoire. A travers ses voyages, elle source les meilleures matières proposées par les peuples autochtones n’ayant pas accès aux marchés internationaux, privilégiant les savoir-faire traditionnels respectant l’homme et la plante, bannissant tout procédé de transformation chimique.

Depuis 1990, Guayapi respecte rigoureusement 3 critères fondamentaux : biologique, environnemental (biodiversité, restauration des écosystèmes) et social (principes du commerce équitable). Nous avons pour but d’approfondir la recherche en phytothérapie sur ces territoires, et d’établir avec les populations locales un contrat humain et commercial éthique.