Bienvenue

 

Il torture le bois dans tous les sens, à croire qu'il ne l'aime pas... "Si, j'aime le bois ! s'indigne Jean-Pascal Lheureux. J'aime surtout son veinage, et ce que je lui fais subir, vise à le mettre en valeur."