État de transe sur Champs-Élysées », Publicis Drugstore, Paris 8ème, huile sur toile, 61x46cm. 2016.Photo crédit, Marie Bouquet.
 
 
Bore Ivanoff Artiste Peintre Transréaliste., 75012 Paris, Bore Ivanoff Peintre de la double vue? Originaire d?un pays caractérisé par ses plaines et ses montagnes ? la Bulgarie ? le peintre Boré Ivanoff pourrait être défini de prime abord comme un artiste « réaliste », selon la théorie littéraire du XIXème siècle transposée aux arts visuels. Il fait du quotidien de la vi(ll)e un motif pictural. Après de nombreux voyages, il s?installe à Paris au début des années 2000 afin de cultiver sa passion pour les architectures urbaines ; il conçoit une série de peintures rendant hommage aux scintillements de la ville-lumière. Attentif aux miroitements de chaque rayon de soleil sur les façades, il s?emploie à capter le caractère changeant de la ville, à la manière dont il voudrait rendre compte de la singularité des traits d?une personne. Il crée des « portraits » du treizième arrondissement puis investit l?ensemble de la capitale. Il s?associe à la photographe Marie Bouquet ; chacun compose « une moitié » du diptyque. Ce nouveau protocole scelle une rencontre entre deux techniques. La photographie initiale est une langue qu?il interprète ? à la manière d?un traducteur ? avec ses pinceaux. Le paysage peint d?après la photo n?est : ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre. Sa technique restitue la sensation et l?esprit des lieux choisis pour leur caractère « sublime », à la fois beaux et inquiétants. La touche est subtile ; l?image inversée transfigure le réel à force de passer du filtre oculaire à la lentille de l?appareil-photo jusqu?au regard sensible du peintre. Boré Ivanoff s?empare d?une histoire. Ses oeuvres partent à la découverte de la généalogie des êtres ayant demeuré en ces lieux. Classiques ? Romantiques ? Assurément, elles s?inscrivent davantage dans une démarche naturaliste où le corps et son imprégnation dans l?espace jouent un rôle dans la restitution de ces paysages urbains. À moins qu?elles ne découlent d?un réalisme magique, ce courant inventé pour décrire l?irruption de l?imaginaire dans une scène aux apparences lisses ? Les contes slaves évoquent l?existence d?une créature ? Baba Yaga ? dont on ne pourrait pénétrer le monde qu?en traversant un miroir. Avec cette série de peintures réfléchissantes, Boré Ivanoff invente de nouvelles légendes. Veut-il vérifier avec tous ses miroirs que la symétrie n?existerait pas plus dans la ville que dans la nature, à l?instar des peintres qui, depuis l?Antiquité, s?assurent que les proportions sont justes et fidèles à la réalité ? Avec ces reflets, vitrines, jeux de transparence, perspectives vertigineuses, miroitements et effets de mouvances aquatiques, Boré Ivanoff emprunte les lois d?un académisme pictural pour mieux le subvertir? Muriel Berthou Crestey,
 
 

Pour accéder au site internet de l'artisan d'art : http://bore-ivanoff.france-artisanat.fr

Produit par nodexa.com - Plus d'information sur http://www.france-artisanat.fr

Pour se connecter à son compte: Se connecter